NOTES SUR LA CÔTE D’IVOIRE (III)

CHAPITRE DEUX : LA ROUTE Dehors, la chaleur et l’humidité sont étouffantes, les militaires sont partout. Toute mon éducation et la télé me disent qu’il n’arrive rien de bon lorsqu’on voit des hommes noirs en uniforme kaki. Première voiture garée devant l’aéroport : 4×4 blanc avec sur le côté un gros « UN ».